IamYourClounon

La valorisation des langues maternelles au Bénin : un pilier pour le développement

La valorisation des langues maternelles au Bénin : un pilier pour le développement

|
|

|

Chaque année, le 21 février, le monde célèbre la Journée Internationale de la Langue Maternelle, une journée dédiée à la reconnaissance et à la préservation des langues qui façonnent notre identité culturelle et sociale. Au Bénin, pays aux multiples richesses linguistiques avec plus de soixante langues parlées, la question de la valorisation de ces langues revêt une importance capitale dans le processus de développement. Cette année, à l’occasion de cette journée symbolique, IamYourClounon a pris l’engagement d’organiser des Ateliers-Conférences visant à sensibiliser sur l’importance des langues maternelles dans le développement global du Bénin.

Pour rappeler le contexte…

La langue, bien plus qu’un simple outil de communication, est un symbole d’identité et d’unité pour les communautés, les peuples et les nations. En effet, elle influence la manière de penser, d’agir, de fonctionner et même de vivre. Ainsi, la sauvegarde et la transmission du patrimoine linguistique des peuples sont essentielles pour leur autodétermination et leur développement.

IamYourClounon, depuis 2018, s’est engagé dans la digitalisation et la modélisation des langues nationales béninoises. Sous le slogan « Le numérique au service des langues béninoises« , nous œuvrons à la préservation et à la transmission du riche héritage linguistique du Bénin à travers la création de solutions et de contenus numériques innovants. Notre objectif principal est de promouvoir, sauvegarder, numériser et revitaliser les langues béninoises, facilitant ainsi leur reconnaissance sur Internet, leur apprentissage et leur intégration dans les programmes éducatifs, le tout dans une perspective de développement inclusif et durable.

Pour s’intéresser au colloque organisé sur les langues béninoises…

Tenue dans un cadre interactif et informatif, la première édition des Ateliers-Conférences a eu lieu le 21 Février 2024 à la Bibliothèque FSS Bénin Excellence de Cotonou. Sous le thème « Contribution des langues béninoises dans le processus de développement du Bénin« , ces sessions ont mis en lumière la nécessité de préserver, promouvoir et numériser le riche patrimoine linguistique du Bénin.

L’un des sous-thèmes abordés lors de ces ateliers a été « Les langues maternelles béninoises dans la création littéraire« . Les participants ont eu l’occasion d’explorer l’évolution de la littérature béninoise, en mettant en avant le rôle central des langues maternelles dans cet héritage littéraire. Poète-dramaturge et grand prix littéraire 2020, l’expert Jérôme TOSSAVI a souligné à quel point la littérature dans les langues maternelles peut être un catalyseur puissant pour le développement culturel et éducatif du pays.

Un autre sujet crucial a été « La contribution des langues maternelles béninoises à l’accès équitable à la justice » animé par le Dr Clément DASSI, docteur en droit public et auteur. Avec lui, les participants ont discuté des défis auxquels sont confrontés les justiciables béninois qui ne maîtrisent pas la langue française, langue officielle du système judiciaire. Ils ont également examiné les moyens par lesquels les langues maternelles peuvent être intégrées dans le processus judiciaire pour garantir un accès équitable à tous les citoyens.

Le troisième sous-thème, « L’influence des langues maternelles béninoises sur le développement économique et financier« , a suscité des débats animés. Les discussions ont mis en lumière le lien étroit entre la vitalité linguistique et la prospérité économique. Selon l’économiste et spécialiste de la ludification des langues, Kevin AGBASSO, les langues maternelles ne sont pas seulement des outils de communication, mais aussi des vecteurs de développement économique, favorisant le commerce local et la compréhension interculturelle.

Enfin, “la place des langues maternelles béninoises dans les œuvres d’arts et les solutions numériques” a été explorée avec Marion HAMARD, commissaire d’exposition et spécialiste en patrimoine. L’experte a examiné comment la digitalisation des langues béninoises peut contribuer à une inclusion plus large et plus efficace dans les domaines de l’art et de la culture, mais aussi stimuler l’innovation et la créativité au sein des communautés locales.

Pour imaginer le futur des langues béninoises…

Au terme de ces Ateliers-Conférences, plusieurs conclusions et recommandations ont été formulées. Il est devenu évident que les langues maternelles béninoises ne sont pas seulement des éléments culturels, mais aussi des catalyseurs du développement dans tous les domaines de la vie nationale. Ainsi, la promotion et la préservation de ces langues doivent être au cœur des politiques de développement du pays. De plus, il est impératif d’investir dans des initiatives telles que la digitalisation des langues maternelles pour garantir une participation inclusive à la société de l’information.

En conclusion, la valorisation des langues maternelles au Bénin est essentielle pour garantir un développement inclusif et durable. Les Ateliers-Conférences organisés par IamYourClounon offrent une opportunité précieuse de sensibiliser le public à cette question cruciale et de proposer des solutions concrètes pour intégrer pleinement les langues maternelles dans le processus de développement du pays. En reconnaissant et en célébrant la richesse linguistique du Bénin, nous posons les fondations d’un avenir plus juste et prospère pour tous ses citoyens.

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


La période de vérification reCAPTCHA a expiré. Veuillez recharger la page.

Catégories

Articles récents

ABONNEZ-VOUS!

Prêtez-nous votre énergie et votre voix .